25 mai 2017

L'art périlleux du blog






Si l'art de tenir un blog présente un potentiel ludique évident, il n'est pourtant pas non plus dépourvu de quelques pièges dont nous pourrions à l'envi détailler certains aspects afin de décourager de trop nombreuses vocations...
 
En effet, il ne suffit pas de trouver un titre et une éventuelle ligne éditoriale, encore faudrait-il pouvoir se tenir à une certaine chronicité. Trop d'espace entre les publications risquerait de donner au lecteur l'impression d'un certain manque d'enthousiasme de l'auteur - pour ne pas parler de laxisme ou de manque d'intérêt.

D'un autre côté, les auteurs qui n'hésitent pas à publier un éditorial quasi quotidiennement sont un peu les forçats du web. Ont-ils encore une vie réelle ? Lisent-ils d'autres blogs ? Leur exercice ne tient-il pas plus de la routine que de la créativité ou de l'information ?
 
Mais aussitôt des exemples nous viennent à l'esprit qui démontrent que qualité peut aussi rimer avec fréquence, à l'instar de l'excellent site de Fredi M. Demain à l'aurore. Ce blog tout en délicatesse et en sensibilité nous invite à découvrir de nombreux thèmes de société, artistiques, voire politiques...

Sur Seuil critique nous faisons délibérément le choix d'une publication d'article à l'improviste et c'est avec reconnaissance que nous remercions nos nombreux lecteurs de nous suivre dans cette voie. Selon nous, c'est la méthode qui consiste à descendre au bout du jardin pour voir si le facteur est passé qui procure le plus d'émotions, même si en ce qui concerne le confort mieux vaudrait opter pour la routine !

Mais vous l'aurez déjà compris, plus que par le rythme de publication nous sommes concernés ici par les thèmes qui nous interpellent et que nous nous efforçons de traiter avec honnêteté tout en revendiquant notre point de vue original. Et c'est avec grand plaisir que nous restons ouverts aux suggestions et commentaires de nos aimables lecteurs...
 
 
 
 

 

5 commentaires:

Al West a dit…

C'est en tous cas un plaisir de vous lire, indépendamment de la fréquence de vos publications.

Barbara Schreyer a dit…

Oh ! merci beaucoup, cela m'encourage et me fait très plaisir !

Fredi M. a dit…


Vous allez finir par me faire rougir de confusion Barbara !
Mais vous avez raison : ne devenons pas des forçats du web, profitons du soleil généreux, allons au square avec un bon livre à lire à l'ombre d'un arbre.

Barbara Schreyer a dit…

Ah! je pensais justement à laisser un petit mot chez vous pour vous prévenir !
Honnêtement, vous méritez bien un peu de publicité : vos articles sont toujours passionnants, vivants et bien documentés...

Jean-François M a dit…

Je viens de découvrir votre blog et je le trouve très bien écrit. Il est vrai, qu'écrire demande une certaine régularité, sans tomber dans l'excès. J'espère pouvoir suivre vos conseils.