2 janvier 2016

Passages secrets


A Nomi, avec mes pensées amicales...



Il y des lieux et des instants que nous ne pouvons franchir qu'à l'instinct et à la débrouillardise. Aucune expérience préalable n'est requise, puisqu'il s'agit à proprement parler d'une initiation que nous subissons : ce que certaines civilisations définissent parfois comme des rituels de passage, mais que nous sommes toujours appelés à vivre individuellement et dans le secret de notre esprit.
 
Nous arrivons ici en territoire inconnu et nous n'avons aucun repère. Il nous faut donc tout inventer, tout découvrir, faire confiance et nous faire confiance.
 
Certains parlent à ce propos de lâcher-prise, mais ce terme est ambigu puisqu'il est surtout question ici de l'apparition de nouvelles opportunités. Tout changement pourrait se révéler être l'occasion d'acquérir des connaissances inédites, d'explorer des expériences inconnues ou de développer des facultés dont nous n'avions pas conscience jusqu'ici.
 
Certes, pour apprendre à voler il nous faudra quitter l'assurance de la branche. Et pour reposer notre grande fatigue, il nous faudra sans doute accepter de fermer les yeux afin de pouvoir nous abandonner au sommeil, ce grand médecin de l'âme.

Laissons-nous donc surprendre par l'inconnu et bon passage à vous tous, voyageurs de l'esprit...
 
 

3 commentaires:

zelectron a dit…

d'où le transhumanisme pour nous projeter (nos petits enfants, voire nos arrières petits enfants) vers les étoiles :-)

Barbara Schreyer a dit…

Oui, c'est un beau projet...
Bonne année Zelectron !

zelectron a dit…

Excellente année à vous aussi !